Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Réflexions Encouragements

Proposition d'articles ayant pour but d'encourager la réflexion et l'édification dans la foi chrétienne. S'appuyant sur les écritures, les auteurs ne cherchent ni à critiquer, ni à défendre un mouvement religieux particulier, mais veulent préserver une certaine liberté de réflexion. Par là, ils cherchent à développer non pas un moralisme doctrinal, mais une pensée, à la fois spirituellement et moralement libre et scripturaire... Sola Gratia, Sola Scriptura, Sola Fide, Soli Déo gloria, Solus Christus...

Réflexions Encouragements

LE DEUIL, SI IMPORTANT ?

LE DEUIL, SI IMPORTANT ?

Lorsque l'on parle de faire son deuil, on en parle souvent lorsqu'un être doit faire face à la perte d'une personne aimée, décédée. Plus précisément, on peut parler de l'importance du deuil face à toute perte qui provoquera de la tristesse, allant parfois jusqu'au repli sur soi. Subtilement, cela peut-être aussi la perte d'une situation favorable, d'un rôle que l'on a joué jusqu'alors et qui n'est plus possible d'accomplir, d'une place occupée, d'un emploi, d'une vie qui n'est plus possible de part les conséquences d'une maladie incurable,... la liste peut encore être longue, personnelle à chacun et chacune.  

Tant que nous n'avons pas décidé de laisser, d'abandonner, de dire au-revoir à ces personnes, ces situations, à ces choses, nous ne pouvons pas nous ouvrir à l'avenir et l'espérance qui reste d'actualité aujourd'hui sur cette terre, sous une forme différente, et si sur cette terre il n'y a plus cette possibilité d'envisager un avenir et de l'espérance, face à une maladie incurable par exemple, il y en a une céleste, celle de la vie éternelle. En effet, nous savons que la vie ne s'arrête pas ici pour celui ou celle qui a foi en Jésus-Christ.

Il y a besoin de temps pour qu'une personne puisse faire son deuil, celui-ci est normal et nécessaire (pour les professionnels de la santé, le cycle d'un deuil est évalué à environ deux ans, durée pouvant varier selon chacun). Si celui-ci ne se réalise pas, la situation peut devenir paralysante. Certains individus restent bloqués et n'arrivent pas à passer cette étape. Ils auraient peut-être besoin d'être aidés et accompagnés dans ce processus. Si reconnaître le besoin de  faire un deuil peut sembler évident lors du décès d'une personne, ça l'est moins lors de la perte d'un rôle, d'une place occupée, d'un statut, d'une certaine considération, d'un lien d'amitié... N'ayant pas conscience du besoin de faire ce deuil, certains restent bloqués sur le souvenir de leur rôle joué par exemple, et cela ne leur permet pas de passer à autre chose et de s'épanouir à nouveau. 

Finalement, dans ces contextes, inconsciemment, non seulement on ne se donne pas le droit de revivre autrement, avec un entourage renouvelé, autre que celui connu précédemment, mais on se l'interdit. Devrait-on rester aliéné à vie à notre passé ?   Ou au contraire, un chemin de libération est-il envisageable ? 

La parole de l'écriture m'est apparue sous une lumière nouvelle face à ce thème.

"Ainsi celui qui est uni au Christ est une nouvelle créature: ce qui est ancien a disparu, voici; ce qui est nouveau est déjà là" 2 Corinthiens 5: 17

Grâce à notre union au Christ, réalité si forte, nous pouvons avancer avec assurance face à nos situations de deuil. Ce qui est ancien est disparu, nous dit la Parole, laissons le donc partir et disparaître ! Ce qui est nouveau est déjà là, préparons nous à accueillir cette nouveauté, que ce soit sur terre ou dans le ciel, après notre passage sur terre.

"Seigneur, tu vois la douleur de ces pertes, bien réelle... tu vois la paralysie trop longue qu'incombe sur ces âmes le passé, la tristesse et le repli sur eux-même. Avec assurance, dans ce processus de deuil, nous voulons avancer dans l'union avec toi. Je te prie d'aider ceux qui ont besoin de vivre cette étape, que ce soit le deuil d'une personne, d'un rôle ou d'une situation de vie qui n'est plus réalisable sur cette terre. Je te prie de les aider dans ce processus, ce passage de l'ancienne à cette nouveauté de vie terrestre ou céleste. Nouveauté qui est déjà là et toute prête à les accueillir. Saint-Esprit, je te remercie pour l'aide et l'oeuvre de consolation que tu opères dans les vies.

Règne sur nos coeurs, règne sur nos émotions, sur nos volontés, nos envies, nos désirs... Toi qui produit le vouloir et le faire, merci de régner sur toute notre vie afin que s'accomplisse ta volonté en nous et pour nous. Règne en nous ! Sois le maître, celui qui gouverne, qui dirige, qui conduit. Merci pour ta lumière qui brille dans nos douleurs et nos ténèbres et qui nous ouvre à cette espérance bien réelle, sur terre et dans le ciel. Amen."

Pour ceux qui souhaite approfondir le cycle du deuil, je vous encourage à prendre connaissance du schéma ci-dessous.

N'hésitez pas à consulter également un professionnel de la santé pour vous aider dans ce processus si vous en éprouvez le besoin, cela peut être utile et complémentaire à vos démarches spirituelles. Dieu vous donnera le discernement de celui qui vous sera adéquat.

Soyez bénis sur votre chemin de liberté,

Avec amour fraternel,

Christine

 

Copyright © Christine & Tonino - Blog Réflexions Encouragements 2021

Politique de Reproduction
Les textes du Blog Réflexions Encouragements peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à  condition d'indiquer clairement la source http://christinetoninoreflexionsencouragementscom.over-blog.com, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog Réflexions Encouragements (http://christinetoninoreflexionsencouragementscom.over-blog.com) est exigée.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article